Aquarium & poissons

AccueilRecherchePoissons raresCréer votre aquariumDimensions et volumesFamilles de poissonsMaladies de poissonPrévention des maladiesVideosGalerie photosLes plus beaux poissons exotiquesCertificat de capacitéFacebookNous contacterAjouter A&P aux favoris

Rating for aquarium-et-poissons.net

Cleithracara maronii

(Steindachner, 1881) Acara maronii (syn.), Aequidens maronii (syn.), Cleithracara maroni (syn.), Prapra, Nøglehulcichlide, Agudédé, Awifi, Kolobia, Keyhole, Keyhole cichlid, Acara maroni, Pakawété boko olékop, Maronibuntbarsch, Krobia, Awalipa
(TSN 169839 | dernière vérification taxonomique groupe expert S. Kullander, 30 Septembre 2011)

Cleithracara maronii
Cleithracara maronii, Cichlidae sud américain (photo Sébastien Delépine)

Origines Maintenance Taille Comportement Reproduction Alimentation

Famille

Cichlidae

Sous-famille

Cichlasomatinae

Tribu

Cichlasomatini

Genre

Cleithracara

Origines

Cleithracara maronii est endémique d'Amérique du Sud, Rios Sinnamary & Kourou, Rios Ouanary, Maroni, Comté & Approuague, Guyane Française; Rio Barima, Guyane; parties inférieures des affluents de l'est du Rio Corantijn au Rio Marowijne, Suriname & au Vénézuela; à noter que Cleithracara maronii a selon toute vraisemblance disparu de Trinidad depuis 1960.
Il y fréquente les petits ruisseaux des zones côtières aux eaux claires et au courant faible. Son biotope est riche en bois & racines en décomposition; les substrats sont habituellement jonchées de feuilles mortes mais à certains endroits des plantes aquatiques comme la Cabomba , Marsilea & Pistia sont présentes.
En aquarium le décor des Andinoacra maronii sera composé d'un substrat de sable doux, de racines de mangrove, de bois flottés et de quelques roches plates. Il est possible de mettre en place quelques plantes ainsi qu'un couvert végétal composé de plantes flottantes.

Distribution de Cleithracara maronii:

Paramètres de maintenance

PH optimal:

Gh optimal: Température idéale:

Taille maximale taille poisson

Comportement social

Cleithracara maronii n'est pas un poisson agressif en dehors de la période de reproduction. Ce petit cichlidé timide peu donc convenir à moult aquariums communautaires et les colocataires possibles sont nombreux dés lors qu'ils ne sont pas trop grands ou trop teigneux.
Cleithracara maronii juvénile est grégaire, les couples se formant à la maturité sexuelle; les territoires ne sont définis que pendant la période de reproduction.
Dans son milieu naturel il vit en sympatrie avec beaucoup d'espèces différentes telles que Acaronia nassa, Anablepsoides stagnatus, Apistogramma steindachneri, Callichthys callichthys, Carnegiella strigata, Characidium pteroides, Doras micropoeus, Erythrinus erythrinus, Gasteropelecus sternicla, Gnathocharax steindachneri, Hemigrammus bellottii, H. iota, H. ocellifer, H. rodwayi, H. stictus, Hemiodus unimaculatus, Leporinus friderici, Nannostomus beckfordi, N. harrisoni, N. marginatus, Pyrrhulina filamentosa, Moenkhausia collettii, Myloplus rubripinnis, Brachychalcinus orbicularis, Platydoras hancockii, Trachydoras microstomus, Pimelodus blochii, Corydoras punctatus, Megalechis thoracata, Hypostomus hemiurus, Loricaria cataphracta, Steatogenys elegans, Poecilia parae, Geophagus surinamensis & Krobia guianensis.

Espace vital en captivité

80 Litres

Cleithracara maronii, video


Cleithracara maronii un cichlidé grégaire

Reproduction

Ph: 6,0 à 7,5; T°: 25°C;
Les mâles Cleithracara maronii sont beaucoup plus grands que les femelles et possèdent une des nageoires dorsales et anales plus effilées que celles des femelles.
Ces pondeurs sur substrat monogames sont faciles à reproduire dés lors que l'on posséde un couple formé bien nourrit et maintenu. Le plus simple pour former un couple est de maintenir un groupe de jeunes pendant quelques mois, le couple se forme naturellement.
La ponte peut être effectuée aussi bien sur une pierre plate que sur une racine ou une feuille plante type Amazone. La femelle dépose plusieurs rangées d'oeufs puis le mâle fertilise ces jusqu'à 300 oeufs. Un couple trop jeune risque de manger sa ponte au premier stress. La femelle reste prés des oeufs et les ventile durant la période d'incubation et le mâle garde le territoire. Les alevins acceptent les aliments secs en poudre ainsi que les nauplii d'Artemia dés le passage à la nage libre. Les parents peuvent s'occuper des petits pendant plusieurs mois.

Régime alimentaire

Les aliments vivants sont trés importants pour mettre Cleithracara maronii en condition de reproduction. En milieu naturel les C. maronii sont omnivores et se régalent d'invertébrés. En aquarium Cleithracara maronii accepte les aliments secs (granulés pour cichlidés), les Artemia, les végétaux (épinards) faisant aussi partie du régime alimentaire.

Communauté & partage d'informations

Partagez votre expérience et posez vos questions sur la page facebook:

Poissons rares

Attention, les questions sont à poser uniquement sur la page Facebook, aucune réponse ne sera faite sur le site, vous pouvez aussi laisser un commentaire ayant pour but d'enrichir le contenu du site:

Références:
Catalogue ichthyologique | California Academy of Sciences | Version 2012 | research.calacademy.org/research/ichthyology/catalog/fishcatmain.asp
FishBase | www.fishbase.org
ITIS [Integrated Taxonomic Information System] | www.itis.gov
Catalogue of Life: 2012 Annual Checklist | www.catalogueoflife.org
SDSPB | lifecenter.sgst.cn
Ontobee | www.ontobee.org
The IUCN Red List of Threatened Species 2012.2 | http://www.iucnredlist.org/

: Emmanuel Delépine

Aquarium & Poissons un site Proxsite

Oscar le poisson

Choisir son chiot
choisir-son-chiot.proxsite.fr
Choisissez votre chiot, sa race, son sexe en fonction de vos attentes et de ses besoins.