Aquarium & poissons

AccueilRecherchePoissons raresCréer votre aquariumDimensions et volumesFamilles de poissonsMaladies de poissonPrévention des maladiesVideosGalerie photosLes plus beaux poissons exotiquesCertificat de capacitéFacebookNous contacterAjouter A&P aux favoris

Rating for aquarium-et-poissons.net

Hyphessobrycon megalopterus

(Eigenmann, 1915)

Megalamphodus megalopterus (syn.), Tetra fantôme noir
TSN 162872

Hyphessobrycon megalopterus le tetra fantôme noir
Le tetra fantôme noir

Origines Maintenance Taille Comportement Reproduction Alimentation

Famille

Characidae

Clade

Hemigrammus

Genre

Hyphessobrycon

Origines


Hyphessobrycon megalopterus est benthopélagique, rio Paraguay, bassin du rio Guaporé, Bolivie et Brésil. Le Guaporé et le Paraguay sont des rivières d'eaux claires et douces qui alimentent les marécages célèbres du Pantanal.
À la différence des eaux souvent troubles qui traversent la forêt amazonienne, la végétation aquatique pousse ici densément. De massifs radeaux flottants de plantes telles que Eichhornia et Salvinia se rencontrent fréquemment. Les espèces submergées comprennent diverses Echinodorus, mieux connues sous le nom d'Amazones. Elles poussent en lits énormes dans les biotopes où l'on trouve hyphessobrycon megalopterus.

Paramètres de maintenance

PH optimal:

Gh optimal: Température idéale:

Taille maximale taille poisson

Dans la nature:

En aquarium:

Comportement social

Hyphessobrycon megalopterus est un des meilleures tetras pour les aquariums communautaires. Il est animé, paisible et ses couleurs offrent un agréable contraste avec celles de nombreuses autres espèces. C'est un bon co-locataire pour des espéces de familles plus courantes telles que danios, rasboras, autres tétras et habitants de fond pacifique comme les Corydoras ou des petits Loricariidae. Il peut également être maintenu avec la majorité des gouramis couramment disponibles et les cichlidés nains. De toute évidence, il n'est pas effrayé par les plus grandes espèces qui pourraient le considérer comme une proie potentielle. Dans un de biotope amazonien, il peut être combinée avec des hemigrammus ou d'autres espèces d'hyphessobrycon, poissons crayon, apistogramma et autres cichlidés nain.
Il faut toujours acheter un groupe d'au moins six Hyphessobrycon megalopterus (de préférence de 10 individus ou plus). C'est une espèce qui se regroupe en bancs dans la nature et s'en tirera beaucoup mieux en compagnie de sa propre espéce. Vous pourrez observer des parades intéressantes entre mâles rivaux s'ils sont maintenus en nombre.
Commercialement élevé en grandes quantités, Hyphessobrycon megalopterus est adaptable et prospère dans des aquariums bien entretenus. Il semble particulièrement adapté aux aquariums fortement plantés. Comme cette espéce vit dans les zones où les plantes aquatiques poussent abondamment dans la nature, un aquarium planté semblerait l'environnement plus approprié, mais il peut également être maintenu en aquarium de biotope amazonien. Un substrat de sable de rivière et quelques branches de bois flotté et des racines de mangroves constitueront la base du décor. Quelques poignées de feuilles séchées (les feuilles de hêtre et de chêne sont utilisables) compléteront l'aspect naturel. Il faudra toutefois veiller à supprimer les vieilles feuilles et à les remplacer toutes les quelques semaines pour qu'elles ne pourrissent et n'encrassent pas l'eau. Utiliser un éclairage assez faible, dans ces conditions hyphessobrycon megalopterus développera sa coloration la plus intense. Notre Tetra fantôme noir n'en reste pas moins une espèce tout à fait adaptable et peut également être maintenu en aquarium d'eau noire, avec filtration de tourbe et une eau plus acide.

Espace vital en captivité

60 Litres

Hyphessobrycon megalopterus en video

Reproduction

pH 5,5 à 6,5, gH 1 à 5°d, T° 24 à 25°C
Les mâles H. megalopterus développent une nageoire dorsale pointue et étendue à maturité. En comparaison, la nageoire dorsale des femelles est plus courte et elles ont des bords rouge/orange sur le tissu adipeux des nageoires ventrales et anales. Les femelles tendent aussi à être un peu plus trapues que les mâles.
Hyphessobrycon megalopterus est assez facile à reproduire, bien qu'il faille mettre en place un aquarium distinct. Une cuve d'environ 45 Cmx 25 Cm x 25 Cm serait de bonne taille. L'aquarium devra être très faiblement éclairé et contenir des touffes de plantes à feuilles fines comme la mousse de java, ce qui donnera aux hyphessobrycon megalopterus un endroit pour déposer leurs œufs. Vous pouvez également couvrir la base du réservoir avec une sorte de maillage. La maille doit être assez grande afin que les oeufs puissent tomber au travers, mais suffisamment petite pour que les adultes ne puissent pas les atteindre. L'eau doit être douce et acide (). Le filtrage de l'eau par le biais de tourbe est utile, tout comme l'utilisation d'eau osmosée. Un petit filtre de type ouate synthétique couplé à une pompe à air bouillonnant très doucement est tout ce qui est nécessaire en termes de filtration.
Hyphessobrycon megalopterus peut frayer en groupe, une demi-douzaine de spécimens de chaque sexe étant un bon nombre. Conditionner ceux-ci avec des petits aliments vivants et le fraie ne devrait poser de problèmes.
Alternativement, hyphessobrycon megalopterus peut frayer en couple. Dans le cadre de cette technique, les poissons sont conditionnés dans des groupes de mâles et femelles en aquariums séparés. Lorsque les femelles sont bien pleines d'oeufs et que les mâles affichent leurs plus belles couleurs, il faut sélectionner la plus grosse femelle et le mâle le plus coloré et les transférer dans l'aquarium de reproduction dans la soirée. Ils devraient frayer le lendemain matin.
Les adultes mangent toujours les oeufs, ils doivent être retirés dès que les oeufs sont pondus. Ceux-ci seront éclosent en 24 à 36 heures, les alevins optent pour la nage libre 3 à 4 jours plus tard. Ils doivent être nourris d'infusoires pour les premiers jours, jusqu'à ce qu'ils soient assez gros pour accepter des nauplii et des micro-vers. Les œufs et les alevins sont sensibles à la lumière dans les premiers stades de leur vie et l'aquarium devrait être maintenu dans l'obscurité si possible.

Régime alimentaire

Facile à nourrir, Hyphessobrycon megalopterus accepte facilement tout aliment proposé. Pour obtenir les meilleures résultats (couleurs), il faut leur offrir des repas réguliers de petits aliments vivants et congelés comme les vers de vase, daphnies et crevettes, avec des flocons et granulés secs.

Communauté & partage d'informations

Partagez votre expérience et posez vos questions sur la page facebook:

Poissons rares

Attention, les questions sont à poser uniquement sur la page Facebook, aucune réponse ne sera faite sur le site, vous pouvez aussi laisser un commentaire ayant pour but d'enrichir le contenu du site:

Références:
Catalogue ichthyologique | California Academy of Sciences | Version 2012 | research.calacademy.org/research/ichthyology/catalog/fishcatmain.asp
FishBase | www.fishbase.org
ITIS [Integrated Taxonomic Information System] | www.itis.gov
Catalogue of Life: 2012 Annual Checklist | www.catalogueoflife.org
SDSPB | lifecenter.sgst.cn
Ontobee | www.ontobee.org
The IUCN Red List of Threatened Species 2012.2 | http://www.iucnredlist.org/

: Emmanuel Delépine

Aquarium & Poissons un site Proxsite

Oscar le poisson

Choisir son chiot
choisir-son-chiot.proxsite.fr
Choisissez votre chiot, sa race, son sexe en fonction de vos attentes et de ses besoins.